De nombreux neurophysiologistes se sont intéressés au lien entre rire et santé.

Le rire est un exercice physique et respiratoire qui met en jeu tout notre corps : la respiration avec une expiration saccadée, le son, plus ou moins bruyant, les muscles de la cage thoracique, le diaphragme, l’abdomen et le visage. Il provoque des secousses dans tout le corps, en particulier dans les épaules, incitant un relâchement des tensions.

En riant, le diaphragme fait un massage du foie, qui secrète alors plus de bile, ce qui a pour effet de baisser le taux de cholestérol et de lipides dans le sang. Le rire provoque aussi un massage des organes digestifs favorisant une meilleure digestion. Cette gymnastique interne est efficace : 3 minutes de rire équivaudraient à 5 minutes d’exercice physique intense, un fou rire, à 10 minutes de relaxation. A vous de choisir !

En cardiologie, le rire est à la mode dans les congrès où il fait l’unanimité des médecins, car il permet de lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires.

Le rire libère des endorphines cérébrales : de nos jours nous savons que l’hypophyse, l’hypothalamus et l’amygdale ont un rôle majeur dans la régulation des émotions. Le rire et les sensations de plaisir intense qui lui sont associés stimulent l’hypothalamus, provoquant un plaisir intense avec libération de la noradrénaline, pour la régulation de l’humour; de la sérotonine pour éviter la dépression; et de la dopamine qui provoque les sensations de plaisir. Le rire stimule la production des endorphines et diminue l’intensité des phénomènes douloureux. Un vrai cocktail de bien-être qui favorise en plus le sommeil réparateur !

Le rire combat le stress par son action sur le système neurovégétatif : le relâchement provoqué dans le corps permet au système parasympathique de se mettre en route et de provoquer ainsi une relaxation plus complète du corps.

Les travaux du Dr Lee S. Berk en neuroimmunologie démontrent que l’hilarité fait diminuer les hormones de stress et active les systèmes immunitaires. Il favorise largement une diminution des tensions dans tout le corps.