Les émotions ne sont ni positives ni négatives : elles sont seulement des éléments de notre énergie vitale. Elles ont chacune leur propre fonction et nous aident à satisfaire nos besoins personnels. Les émotions sont un système d’informations nous indiquant qu’il se passe quelque chose.

Pendant longtemps, on a opposé la raison aux émotions. Actuellement cette dualité a été dépassée et il est admis qu’il n’y a pas d’opposition entre ces deux concepts. Ce grand pas nous permet maintenant de vivre pleinement la conscience émotionnelle. Car les émotions nous rendent vivant en tant qu’être humain.

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Étymologiquement, « émotion » vient du latin « movere » qui signifie « mouvement vers l’extérieur ». Les émotions nous mettent donc en mouvement et nous rendent vivants. C’est notre élan vital !

Une émotion est un état affectif, composé de sensations physiques, agréables ou désagréables, déclenché par une situation précise. Les émotions sont indispensables à la vie, elles nous guident pour nous aider à répondre à nos besoins vitaux. Une émotion provoque des changements à l’intérieur de nous et elle se repère par des sensations physiques dans notre corps. Sa durée est brève et les réactions rapides.

Émotion et culture

Les émotions sont universelles. C’est Paul Ekman, anthropologue et psychologue américain à l’université de Californie à San Francisco, qui l’a découvert auprès de quinze cultures différentes. Il a repéré que l’expression du visage, notamment les muscles, se modifiait pour chaque émotion. Il a ainsi répertorié six émotions de base, ou émotions primaires, innées, c’est-à-dire préprogrammées génétiquement. Elles sont présentes dans toutes les cultures et universellement identifiables par les expressions faciales caractéristiques, qui constituent une sorte de langage des émotions.

Ces six émotions sont la joie, la tristesse, la colère, la peur, la surprise et le dégoût.

Les émotions colorent notre vie. Elles permettent d’exprimer les différentes facettes de notre personnalité. Les vivre pleinement, c’est s’autoriser à réaliser une existence intense. Elles sont de fidèles alliées… ou les pires ennemies quand on ne sait pas les gérer. Elles servent aussi de boussole en indiquant les directions à prendre, en nous informant sur nos besoins. Savoir gérer ses propres émotions fait partie du chemin vers la conscience.